Aller au contenu

Derrière le Nivolet, le géopark des Bauges…

Rattaché administrativement à l’intercommunalité du Grand Chambéry, le massif des Bauges c’est comme la Croix du Nivolet, on le voit et on en parle tout le temps, parfois on y va, mais on ne le connait finalement pas tant que ça… Voici rassemblées ici quelques images et vidéos de promenades géographiques et géologiques.

Site du Château de la Croix, Nan Petchi, Saint Alban Leysse

Avant toute chose, il convient de rappeler que les premières terrasses des Bauges s’étendent jusqu’en centre-ville de Chambéry, avec l’éperon du Lémenc et en passant par la source de Saint Saturnin, qui abreuve probablement les Chambériens depuis la préhistoire. Il a bien fallu tailler dans ce rocher des Bauges pour creuser la tranchée Nézin. Et bien sûr, le plateau de la Leysse, petit monde suspendu entre plaine et montagne, était déjà tourné depuis longtemps vers Chambéry.

Balade découverte du massif des Bauges en planeur

Survol du massif des Bauges en planeur, extrait de l’émission “Des Racines et des Ailes”

Les sites géologiques du massif des Bauges

Animation de présentation des géosites du massif des Bauges. Vidéo du PNR

La formation et l’histoire géologique du massif des Bauges

La formation du massif des Bauges. Vidéo du PNR

les Bauges sont un espace sculpté par l’eau et la glace. Les grands glaciers de l’Isère, du Rhône, de l’Arve et de l’Arly ont façonné ses contreforts en les débordant et en se retirant successivement au cours des dernières glaciations, pour laisser ce sillon singulier entre Les Marches et La Chautagne. Occupé au nord par le Lac du Bourget, et au sud par les bassins versants de l’Hyères, de la Leysse et de l’Albanne. La ligne de partage des eaux entre le Rhône et l’Isère se perd dans les abymes du Granier et dans la plaine de Chignin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *